Étang de Thau – La Tamarissière

26 septembre 2020

Cela faisait un moment que je souhaitais visiter l’étang de Thau, le plus grand plan d’eau du Languedoc, dont 8 communes, Sète, Frontignan, Balaruc-les-Bains, Balaruc-le-Vieux, Bouzigues, Loupian, Mèze et Marseillan se partagent la paternité. Bienvenue dans l’Hérault côté mer.

L’itinéraire à la Zérard

Avant d’arriver sur les rives de l’étang, nous avons fait une première halte le vendredi soir sur un sport proposé par Park4Night aux alentours de Poussan, après avoir roulé de nuit et sous une pluie battante. Rouler dans ces conditions vers l’inconnu, avec la fatigue, la faim et un GPS qui est lui aussi parti en week-end, mais pas avec nous, on vous laisse imaginer l’ambiance.

Mais le lendemain, dès le matin, on a compris qu’on allait passer une super journée. Le vent ne soufflait plus et le soleil nous indiquait le chemin de l’étang de Thau.

L’étang de Thau

C’est sur son chemin que nous avons trouvé ce que nous avions prévu de faire notre spot du week-end: l’aire France Passion de Karine et Yvan Caussel, La noisette d’Oc.

Leur exploitation conchylicole et ostréicole, et leur restaurant nous ont fait le l’oeil. Nous avons pu déguster les fruits de leur production quasiment de la barque à l’assiette.

Mais il était déjà tard et nous n’avions pas réalisé que l’étang de Thau, c’est 19 kilomètres de long sur 5 de large, soit trop vaste pour être visité avant la nuit.

D’autant que Zede avait une autre idée d’itinéraire derrière la tête.

Nous avons remercié nos hôtes, avons laissé notre emplacement à d’autre escargots et avons mis le cap sur Agde, et La Tamarissière.

La Tama

Zede et La Tamarissière, sa « Tama » comme les puristes l’appellent affectueusement, c’est une madeleine de Proust. Il y a séjourné pendant de nombreux étés au camping éponyme, hélas fermé en cette fin de mois de septembre.

Nous avons donc jeté notre dévolu et les roues de Zérard tout à côté, au camping Les Canoës.

Notre séjour a été plus que sportif, nous sommes allés nous ravitailler au centre d’Agde, puis avons fait une visite rapide jusqu’à la plage avant la tombée de la nuit.

Le lendemain matin, malgré le temps maussade, nous avons à nouveau pris nos biclous, bravé le vent et le froid pour revenir sur la plage.

On ne le dira jamais assez, l’air marin, c’est vivifiants, mais le vent et le sable, c’est plutôt chiant.

Zette

Moitié de Zède et de nos 3 enfants, journaliste sur Le HuffPost, copilote à bord de Zérard et responsable des placards.

Vidéo

Zède

Moitié de Zette et de nos 3 enfants (les mêmes), Menuisier sur catamaran, pilote à bord de Zérard et responsable des blagues.

Mer, étang, vélo, camping

Durée: 3 jours et 2 nuits

France: Hérault

Budget: 30 €

Km parcourus: 250

 

En plus ou moins bien

Nos avis sur le séjour

On a moins aimé

  • La ville d’Agde, qui n’aime pas trop les cyclistes et qui ne semble pas s’embêter avec la propreté
  • L’étang de Thau, même si nous n’avons pas eu le temps d’en faire le tour, est un peu trop, à notre goût, touristique
  • Avoir traversé Béziers plutôt que de l’avoir contournée!

On a préféré

  • La dégustation de fruits de mer sur l’étang de Thau
  • Cet adorable et abordable camping Les Canoës
  • Le vélo sur la plage, meilleur gainage ever!

%

Propreté des lieux

%

Commerces à proximité

%

Paysages agréable

%

Activités sur place

close

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu de qualité dans votre boîte de réception, chaque mois.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

0
Et vous, qu'en pensez-vous?x
()
x
Share This