Aigues-Mortes

24 octobre 2020

Pour arriver en Camargue, et plus précisément à Aigues-Mortes, nous avons utilisé la méthode des cercles concentriques à l’envers avec Zede: on part de chez nous et on agrandit au gré de nos arguments:

  • les Pyrénées-Orientales: on y habite, on a envie de dépaysement total;
  • l’Aude: on y était la semaine dernière;
  • l’Hérault: celle d’avant

C’est le Gard qui a donc naturellement retenu notre attention. Partir loin pour se dépayser c’est bien, ne pas passer son week-end sur la route, c’est mieux.

Le Séjour

L’aire d’accueil Les Poissons d’argent

C’est sur les conseils de Michel, envoyé spécial pour le magazine Le monde du camping-car, que nous sommes arrivés sur l’aire Les Poissons d’Argent, à 3 kilomètres d’Aigues-Mortes.

Située au coeur d’une la ferme aquacole, l’aire est grande (74 emplacements d’environs 45m2 chacun, tous raccordés à l’électricité), très bien entretenue (terrain plat, 2 espaces de vidange et remplissage) et les hôtes sont super accueillants. 

Hors période Covid, on peut petit-déjeuner, déjeuner et dîner au restaurant. Nous avions placard et frigo pleins, nous avons simplement commandé du pain pour le lendemain.

Aigues-Mortes

Conseillés par notre hôte, c’est à vélo (encore eux!) que nous avons rallié Aigues-Mortes, par les chemins de traverse.

Entendons-nous bien: si nous avons emprunté manades et domaines viticoles privés, un laisser-passer nous avait été délivré, grâce à un échange de bons procédés de l’aire avec ses voisins.

De vignes en cours, de chemins en piste cyclable, nous arrivons enfin à Aigues-Mortes, très vivante.

Trop pour nous:

  • trop de touristes
  • trop de boutiques

Pas assez pour nous:

  • de calme
  • de patrimoine

Nous avons fait demi-tour et pu profiter des derniers raysons de soleil sur le canal du Rhône à Sète.

Alerte moustiques!

Lorsqu’on cause Camargue, aussitôt, ils arrivent. Il faut savoir qu’où que nous soyions, en présence de moustiques, le meilleur répulsif que je connaisse est Zede.

Mais il semblerait qu’en Camargue, les rôles soient inversés puisque c’est moi qui leur ai servi de casse-croûte durant les 2 nuits que nous avons passées sur l’aire.

Malgré les moustiquaires latérales et à chaque lanterneau. Malgré les lotions, malgré l’enroulage sous la couette.

Malgré la prise insecticide, qui s’avéra inefficace et pour cause, il s’agissait en fait d’une prise diffusant un parfum apaisant pour les chats.

« Ah sur l’aire madame, on n’a pas de moustiques! »

Pensant qu’on ne devait pas contrarier une Camargaise, on en a conclu qu’on avait également fait voir du pays aux moustiques catalans.

Marais, étangs, vélo, tourisme

Durée: 3 jours et 2 nuits

France: Gard

Budget: 30 €

Km parcourus: 400

Zette

Moitié de Zède et de nos 3 enfants, journaliste sur Le HuffPost, copilote à bord de Zérard et responsable des placards.

Vidéo

Zede

Moitié de Zette et de nos 3 enfants (les mêmes), Menuisier sur catamaran, pilote à bord de Zérard et responsable des blagues.

En plus ou moins bien

Nos avis sur le séjour

On a moins aimé

  • Aigues-Mortes et son histoire sont ensevelies sous des boutiques peu locales
  • Les accès aux pistes cyclables pas évidents
  • Les moustiques!

On a préféré

  • La ferme aquacole, sa faune et sa flore
  • L’accueil des gérants de l’aire
  • Les services

 

%

Propreté des lieux

%

Commerces à proximité

%

Paysages agréable

%

Activités sur place

close

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu de qualité dans votre boîte de réception, chaque mois.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

0
Et vous, qu'en pensez-vous?x
()
x
Share This