Aux portes de la vallée de la Têt

Aux portes de la vallée de la Têt

17 avril 2021

La vallée de la Têt, le fleuve le plus long des Pyrénées-Orientales, regorge de trésors, dont lacs, étangs et plans d’eau poissonneux.

Nous habitons dans les 10 kilomètres que les mesures sanitaires en cours nous autorisent à parcourir, et bénéficions, grâce à nos cartes de pêche, d’un élargissement de liberté de rouler de 20 kilomètres supplémentaires.

Nous en avons profité pour effectuer un nouveau repérage et sommes allés nous balader sur les plans d’eau du Soler, Millas et Ille-sur-Têt.

Le Séjour

millas

Pêche en Têt: règles en tête

En eau douce ou salée, du bord de mer ou des berges d’un étang, pêcher est autorisé, dans la limite et le respect de règles élémentaires, mais également fédérales.

Depuis que nous pratiquons ce sport de plein air, la pêche de loisir, nous avons appris que planter sa ligne le long d’un fleuve, d’un ruisseau ou dans un plan d’eau aménagé ou sauvage nécessite:

  • la détention d’une carte de pêche, que l’on peut se procurer sur Internet, mais également en magasins spécialisés. Selon les options que vous choisissez, vous aurez accès à différents parcours et zones de pêche;
  • le respect des règles de prélèvement des sites de pêche. Sur les plans d’eau de Millas, du Soler et d’Ille, des panneaux informatifs de la fédération nous indiquent les espèces à relâcher, la maille minimale, les dates de déversement, ou encore les techniques et périodes autorisées;
  • le civisme, en toutes circonstances, dont celles de la pratique de la pêche: le respect des milieux aquatiques et le patrimoine piscicole. Ainsi, la collecte des déchets personnels, de notre pratique, la propreté des lieux aménagés pour tous les publics, sont de mise.
la têt

La beauté de la Têt

Classée pays d’art et d’histoire, la vallée de la Têt est traversée par le plus long fleuve du département, lequel prend sa source à plus de 2000 mètres d’altitudes, traverse les Pyrénées-Orientales jusqu’à Canet-en-Roussillon, où il s’abadonne dans la Méditerranée.

Autant dire que des territoires, des micro-climats, des roches, des terres et des hommes, la Têt en voit et donne de toutes les couleurs.

Et c’est peut-être ce qui caractérise le plus ce cours d’eau aux quarante-tois affluents. Tantôt noires quand son lit est profond, en altitude, bleues sombre lorsque la Tramontane les secouent, ou encore turquoises à l’approche de la mer, les eaux de la Têt ne sont ni tranquilles, ni dormeuses, ni transparentes. Elles sont orageuses, tourmentées et cristallines.

D’Angoustrine à Canet, des Bouillouses à Vinça, de Saint-Féliu au Soler, en passant par le street-fishing à Perpignan la Catalane, fario, brochets, carpes, ou sandres feront parcourir ce pays à travers la Têt.

déchets ille sur têt

La vallée des déchets

Visiter un territoire, repérer un futur spot, se balader sur un site recommandé, c’est aussi observer ce que toute la beauté et richesse alentour ne peuvent hélas masquer: la pollution, les incivilités et l’incivisme.

Un petit tour sur le lac du Soler par un samedi après-midi ensoleillé suffit pour se rendre compte du manque évident de savoir-vivre ensemble: pique-nique rassemblant bien au-delà des 6 personnes autorisées, port du masque visiblement oublié, poubelles renversés, il ne nous a pas fallu plus d’un tour pour fuir les lieux, aujourd’hui heureusement sécurisés et pratiquables en toute sécurité grâce à la création et l’intervention de « brigades-Covid« .

Quelques heures au bord du plan d’eau de Millas, d’un abord paisible et familial, malgré la proximité de la  voie rapide RN116 nous auront fait comprendre que si la nuit, les véhicules se font rares et ne perturberaient pas notre sommeil à bord de Zéard, en journée, ça n’est pas la même quand kéké des lacs et maîtres de chiens fous investissent les lieux, rendant la voie verte partagée et les rives dangereuses et bruyantes.

Quant à l’aire de pique-nique et de repos d’Ille-sur-Têt, que nous avions pensée méditative, nous avons rayé ce site de nos futurs spots quand, en moins d’une heure, nous avons croisé des véhicules aménagés qui s’étaient approprié les lieux et une des rives du fleuve, marché à travers des excréments et déchets, et manqué de pêcher une canette et une bouteille de vin.

Lacs, étangs, pêche, balades

Durée: 2 jours et 1 nuits
France: Pyrénées-Orientales
Budget: 15 euros
Km parcourus: 40

Zette

Moitié de Zède et de nos 3 enfants, journaliste sur Le HuffPost, copilote à bord de Zérard et responsable des placards.

Vidéo

Zede

Moitié de Zette et de nos 3 enfants (les mêmes), Menuisier sur catamaran, pilote à bord de Zérard et responsable des blagues.

En plus ou moins bien

Nos avis sur le séjour

On a moins aimé

  • la pollution de l’aire d’Ille-sur-Têt
  • les ventouses des rives de la Têt
  • les fumeurs de drogues adeptes de décibels

On a préféré

  • la beauté des rives de la Têt
  • la richesse du fleuve
  • la proximité de ces sites de pêche

Lac du Moulin:

  • Route de Pézilla, 66270 Le Soler
  • 42.683108372156696, 2.7882067916850306
  • 04 68 92 10 12

Les activités:

  • pétanque
  • pique-nique
  • accro-branche
  • restauration
  • balade
  • pêche à la ligne

Plan d’eau de Millas:

  • 42.6976428 – 2.68817573
  • 04 68 66 88 38
  • accès et rampes pour handicapés et personnes à mobilité réduite
  • parkings

Les activités:

  • pêche à la ligne
  • pique-nique
  • vélo

%

Propreté des lieux

%

Commerces à proximité

%

Paysages agréables

%

Activités sur place